Ce que vous devez savoir sur la dépression hivernale

2 janvier 2023

Beaucoup d'entre nous se sentent un peu déprimés au début ou à la fin de l'hiver. Si pour certains, cela se manifeste surtout par une fatigue passagère, pour d'autres, cela se traduit par une humeur à moitié endormie. Mais qu'est-ce qui nous rend dépressifs en hiver, et peut-on prévenir cette baisse d'humeur ? Dans cet article, nous vous expliquons ce qu'est la dépression hivernale.

Qu'est-ce que la dépression saisonnière ?

La dépression saisonnière est une forme de dépression qui survient à certaines périodes de l'année. Vous pouvez cliquer pour en savoir plus. Il apparaît en automne lorsque la lumière du jour diminue, dure jusqu'au printemps, disparaît en été et recommence chaque automne. Elle touche les personnes très sensibles à la lumière. 

A découvrir également : Les points importants à vérifier pour une meilleure expérience d’achat de produit issu du chanvre

Lorsque la lumière commence à diminuer, vers octobre ou novembre, les mêmes symptômes apparaissent que dans la dépression classique. La différence est que le début de la dépression est associé à une journée joyeuse, ce qui affecte naturellement l'humeur. Ce phénomène est également connu sous le nom de "blues de l'hiver".

Comment reconnaître la dépression hivernale ?

Soyez rassuré, vous n'êtes pas le seul à souffrir de la dépression hivernale. En fait, le blues de l'hiver est une maladie bien connue. Il s'agit du trouble affectif saisonnier (TAS) le plus courant, qui se caractérise principalement par des symptômes physiques tels que le manque d'énergie et la fatigue. Ces symptômes sont suivis d'états mentaux tels que l'indifférence ou l'indolence, le désespoir ou la tristesse. 

A lire aussi : Gummies CBD : qu'est ce que c'est ?

Elle se distingue de la dépression par le fait que les symptômes sont saisonniers. Ils peuvent donc aussi se manifester chez des personnes qui ne sont pas déprimées, mais qui ont simplement une sensibilité accrue au temps. Les personnes ayant des antécédents de dépression peuvent également connaître le blues de l'hiver, ce qui peut exacerber l'état dépressif. Il est préférable de s'y préparer et d'en discuter avec les professionnels qui vous soignent.

Comment traiter les symptômes ou du moins les atténuer ?

Il existe un moyen spécifique de traiter la dépression saisonnière : la photothérapie. Elle consiste à exposer la peau et les yeux à la lumière du soleil. L'exposition a lieu dans une cabine spécialement conçue à cet effet pendant 30 minutes à une heure. Il existe également sur le marché des lampes de photothérapie à usage quotidien, alors ne vous en privez pas ! 

La lumière joue un rôle important dans l'horloge biologique interne. La lumière contrôle de nombreuses fonctions corporelles selon des rythmes spécifiques, comme le rythme du sommeil et de l'éveil, et la libération de diverses hormones en fonction de l'heure de la journée. 

L'un d'eux, la sérotonine, connue sous le nom d'hormone du bonheur, régule l'humeur et déclenche la production de mélatonine, une autre hormone responsable du rythme veille-sommeil. La mélatonine est absorbée pendant la journée et libérée la nuit. Les déséquilibres hormonaux causés par le manque de lumière peuvent être si graves qu'ils peuvent déclencher des symptômes associés à la dépression.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés