Que devriez-vous savoir sur l’augmentation mammaire ?

Les femmes qui cherchent une solution à leur problème de taille de poitrine peuvent opter pour la chirurgie esthétique. Il est conseillé de se renseigner sur l’augmentation mammaire afin de pouvoir prendre une décision en connaissance de cause. Cela peut contribuer à améliorer l’estime de soi et la confiance en son apparence physique.

Qu’est-ce que l’augmentation mammaire ?

L’augmentation mammaire vise à augmenter le volume des seins. Il s’agit d’une chirurgie esthétique ou reconstructrice, selon la raison. La chirurgie esthétique s’adresse aux patientes qui souhaitent avoir des seins plus volumineux, même si leur taille initiale est considérée comme normale. Pour en savoir plus sur cet article, n’hésitez pas à voir ici. La chirurgie reconstructrice, quant à elle, est nécessaire pour corriger des anomalies ou des défauts graves causés par une maladie, un accident ou une anomalie constitutive présente dès la puberté. Les anomalies les plus courantes nécessitant une augmentation mammaire sont l’agénésie, l’hypoplasie sévère, l’asymétrie et les seins tubéreux.

Quels sont les différents types d’augmentation mammaire ?

L’augmentation mammaire peut être réalisée de deux manières différentes : avec ou sans implants. Dans le cas du lipofilling, la graisse est prélevée sur la patiente, souvent au niveau des fesses, des cuisses ou des hanches, et réinjectée dans les seins. Cette technique est réalisée sous anesthésie générale et en ambulatoire, ce qui offre un processus moins invasif et un risque réduit de complications. Cependant, le volume des seins peut varier en cas de fluctuations importantes du poids, et il est crucial que la patiente dispose d’une masse graisseuse suffisante pour l’intervention. Par conséquent, cette méthode ne convient pas aux personnes dont l’indice de masse corporelle est faible.

Dans le cas de l’augmentation mammaire par implants, des implants en silicone sont insérés par le chirurgien pour augmenter le volume des seins. Cette opération, qui nécessite une anesthésie générale, convient à tous les cas, y compris les agénésies et hypoplasies sévères. Cependant, le résultat est moins naturel et les prothèses doivent être changées tous les dix ans environ. De plus, le chirurgien pratique une incision sous le sein ou au niveau du mamelon, laissant une cicatrice généralement peu visible. Le choix entre le lipofilling et la prothèse mammaire dépend des attentes et des besoins esthétiques de la patiente, ainsi que de son état de santé général.

Comment se déroule une opération d’augmentation mammaire ?

Lors de la consultation préliminaire, le chirurgien explique le déroulement de l’intervention et informe la patiente des risques associés, tels que les infections, les saignements et les problèmes de cicatrisation. Il l’aide également à choisir la taille de ses futurs seins. Un rendez-vous avec l’anesthésiste est prévu pour s’assurer qu’il n’y a pas de contre-indication à l’intervention. Il est recommandé d’arrêter de boire de l’alcool, de fumer et de prendre des anticoagulants deux semaines avant l’intervention. L’intervention chirurgicale proprement dite dure entre une et deux heures, suivie d’un rendez-vous de contrôle dans la semaine qui suit. Pour une bonne cicatrisation, la patiente devra porter un soutien-gorge spécial pendant six semaines et éviter de dormir sur le ventre ou de porter des charges lourdes durant les deux premières semaines suivant l’opération.